Logo Trudon.png

L'histoire

1643 - SAINT HONORÉ

Claude Trudon devient le propriétaire d’une boutique rue Saint-Honoré. Il y développe une activité d’épicier et de cirier.

1702 - MANUFACTURE

Michel Brice Péan de Saint Gilles fonde la Manufacture d’Antony pour le blanchissage des cires et la fabrique des bougies.

1737 - ESSOR

Héritier Trudon, Jérôme Trudon rachète la Manufacture Royale des Cires, située à Antony. La manufacture innove et parfait son art de la fabrication de bougies en cire d’abeille, parfaitement blanches. Sa devise devient “DEO REGIQUE LABORANT” qui signifie : “Elles travaillent pour Dieu et le Roi”, “elles” étant les abeilles.

1811 - BOUGIES IMPÉRIALES

La manufacture fournit la cour impérial depuis le début de l’Empire. A la naissance de son fils « L’Aiglon », Napoléon lui offre cérémonieusement un cierge de la manufacture incrusté de pièces d’or à son effigie.

1889 - EXPOSITION UNIVERSELLE

L’entreprise Carrière Frères, qui a repris la manufacture en 1884, poursuit et perfectionne le savoir-faire déjà séculaire des Trudon.

2007 - HISTOIRES PARFUMÉES

À la croisée des chemins entre savoir-faire et Histoire, les bougies parfumées Trudon sont nées.

2017 - PARFUMS

Création des cinq premiers parfums de peau Trudon.

2018 - PROTECTION DES ABEILLES

Trudon devient le principal mécène du Conservatoire de l’Abeille Noire de l’Orne, situé dans le Parc naturel régional du Perche.

Le savoir faire 

Étape 1 - PARFUMER

Elaborés en partenariat avec des parfumeurs de renom, les parfums Trudon font l'objet d'un développement et d'un soin particulier. Du choix des matières premières, en passant par les essais dans le laboratoire de la Maison, jusqu'à la mise en cire, de nombreuses étapes jalonnent la naissance d'un parfum en bougie.

Étape 2 - APPRÊTER

Toutes les bougies de la maison sont fabriquées dans nos ateliers dans le Perche, en Normandie. Leur fabrication démarre par l’encollage des mèches. Elles sont collées au fond de chaque verre de façon automatique ou manuelle, selon les formats, afin qu'elles soient parfaitement centrées. Protégés de tout choc, les contenants en verre poursuivent leur chemin vers le remplissage ou, toujours selon les formats, soigneusement alignés sur des comptoirs en bois avant d’être remplis manuellement.

Étape 3 - COULER

La cire liquide est mélangée au parfum juste avant son coulage dans les verres, afin que le parfum ne s’altère pas inutilement. L’étape du coulage est soit automatique, soit manuel, selon les formats.

Étape 4 - CENTRER

Le coulage de la cire ramolit les mèches sous l'effet de la chaleur et celles-ci se couchent légèrement dans les verres. Lorsque la cire commence à se durcir, les mèches sont redressées à la main pour un centrage parfait.

Étape 5 - COUPER

Chaque mèche est coupée à une hauteur spécifique garantissant un premier brûlage optimal.

Étape 6 - DÉCORER

Objet intemporel, la bougie Trudon est le reflet d'un savoir-faire d'exception de la mise en cire jusqu'au conditionnement. Aujourd'hui encore, chaque étiquette est centrée et apposée à la main.

Étape 7 - PROTÉGER

Chaque format de bougies rejoint sa boite adaptée et reconnaissable grâce aux emblèmes et attributs de la Maison Trudon. Un conditionnement manuel pensé pour offrir à chaque bougie une protection optimale